Orival, Normandie
02.78.77.57.92
contact@agence-strategies.fr

[Video] Conférence « Le business (ré)humanisé » par Sylvain Guéraiche – Rouen Business App 16/11/2021

Sylvain Guéraiche conférencier rouen normandie

Le 16 Novembre 2021, dans les locaux d'Orion 1.7 au Hangar 107, Rouen Business App a invité Sylvain Guéraiche de l'agence de communication, marketing et e-commerce Stratégies a tenir une conférence en tant qu'expert du numérique depuis 22 ans.
Après un bref historique des étapes du développement d'Internet et les intentions qui l'accompagnait, les thèmes abordés sont les dangers du numérique, notamment pour les nouvelles générations, et comment les entrepreneurs peuvent redonner confiance au travers de cet outil à leurs prospects et clients.

Transcription : 

Merci beaucoup Sylvain Richon [présentateur].
Bonjour à tous et merci d'être venus aussi nombreux merci à Frédéric Viau pour sa confiance et de m’accorder le micro. Merci à Mounir Megherbi pour son accueil chez Orion 1.7.

On va parler un petit peu de business réhumanisé et pourquoi ? Et bien tout d'abord, je vous souhaite la bienvenue dans le monde merveilleux du numérique !
Aujourd'hui c'est formidable avec son à une application, on commande une voiture, on commande une pizza, on trouve l'amour, c’est merveilleux ! Si on remonte un petit peu dans le temps, on parlait de la préhistoire du web. Vous connaissez certainement ces deux étudiants américains à gauche Steve Jobs, à droite
Bill Gates et leurs acolytes qui ont révolutionné un petit peu nos vies
finalement.

Ensuite, en 1990, arrivent les personal computer. C’est le web 1.0 qui permet à tout un chacun de consommer de
l'information et on était dans quelque chose qui n’a cessé de se développer depuis.

En 2000, on surf sur le web c'est merveilleux ! Je ne sais pas pour ceux qui ont plus de 30 ans car « je vous parle d'un temps que les moins de 30 ans ne peuvent pas connaître »… L’émotion que ça a été quand on a, pour la première fois, surfé sur le web ! Moi, c'était dans un cybercafé à Bordeaux. J’ai surfé pour le première fois sur Netscape. Ca doit vous parler.
Il y avait également une grande plateforme qui était un site incontournable qui s'appelait Caramail. C’était une messagerie web. Il y avait des forums, il y avait un magazine mais aussi un cha. Et donc, c'était tout nouveau d'aller chatter sur des sites avec des gens qu'on ne connaissait pas et de s'enrichir de partager et échanger. A priori en tout en toute bienveillance.
C’est ce qu'on a appelé le web 2.0.
Le web devient une plateforme participative. On essaie de tirer parti de l'intelligence collective.

Voilà, c’était l'ambition du web et du numérique à l'époque. On essayait d'avoir un esprit communautaire et bienveillant et c'était c'était très excitant de vivre cette révolution numérique qui qui se développait un petit peu partout.
Quand on a commencé à avoir les premiers accès internet sur nos téléphones portables à internet c'était c'était un truc de fou !
Ce qui paraît aujourd'hui complètement désuet.

En 2003, le e-commerce se développe et se structure. Voilà une autre étape. On a commencé à pouvoir acheter sur internet avec sa carte bancaire. Il y avait des petits bugs liés aux paiements en ligne qui ont été résolus par la suite. Les banques ont apporté des solutions techniques. C’est à cette époque là que le e-commerce a commencé à se développer.

En 2014, on a un milliard de sites web. On commence à voir que les mastodontes que l'on connaît aujourd’hui : Facebook, Google, Youtube sont déjà bien ancrés dans la place et ont posé leurs jalons pour devenir les empires qu’ils qui sont maintenant.

Et puis la machine a commencé à s'enrayer
Déjà en 2015, il y a un milliard de comptes emails piratés chez Yahoo et on commence à parler de problèmes de données personnelles. Imaginez que votre boîte mail soit piratée. C’est arrivé à certains d'entre vous, ça devient presque au courant aujourd’hui d'ailleurs. Tout du moins à l'époque, ça n’était pas si courant et donc on a
commencé à se poser des questions.

En 2016, survient le scandale Cambridge Analytica. La société Facebook est soupçonnée d'avoir contribué à influencer les élections américaines. D’ailleurs, Marc Zuckerberg a été condamné pour cela. Je crois qu’ils ont quand même été condamnés à 50 millions de dollars. Donc, il y a vraiment eu, par le biais du numérique, de la triche sur des élections de la première puissance
mondiale !

En 2018, on a des instruments qui sont dans nos maisons que l'on installe sur la table du salon qui sont des enceintes connectés.
Et il arrive parfois que ces enceintes connectées captent une conversation et c'est arrivé. C’est ce que raconte cet article : les conversations ainsi enregistrées ont été envoyées à une tierce personne. Si vous êtes chez vous, vous parlez à votre mari ou à votre épouse : vous avez des conversations qui sont privées qui doivent rester privées. Et bien, le numérique a permis à ce que ces conversations ne soit plus privées.
D’ailleurs, on a quand même un autre rapport au numérique avec la vie privée depuis les réseaux sociaux. A tort ou à raison, on dévoile beaucoup de choses ou beaucoup de choses nous sont prises également.

Il ya bien eu une tentative, en 2018, de réglementer tout ça. L’Union
Européenne a mis en place le RGPD (Règlements Général de la Protection des Données). Trois ans, d’après cet article qui date
de Mai 2021, le bilan est mitigé. Je pense qu'il ya une prise de conscience sur la nécessité de réguler et que les entreprises respectent la vie privée de leurs utilisateurs.
Cependant, il ya encore beaucoup à faire.

Il ya tellement de sites, 1 milliard de sites internet. Bien
évidemment je ne sais pas combien ils sont
à la CNIL ou les personnes qui gèrent et qui surveillent le web et ils font appliquer la RGPD mais sur un milliard de sites bien évidemment, il y a des trous dans la raquette.

En 2021, donc encore récemment, la prise de conscience n'est pas encore totale.
Chez Quantar, qui est un sous traitant de Apple, il ya une fuite de données. Les pirates sont allés directement rançonner
Apple. Pourquoi pas ? Quitte à rançonner quelqu'un autant rançonner une entreprise avant des moyens.
Mais voilà, il ya quand même un niveau de piraterie qui est quand même assez élevé.

Voila ce qu'est devenu le numérique.

Plus près de nous, des gens comme vous et moi, encore récemment sur cet article, on voit qu’un couple a perdu ses économies en se faisant pirater sur Le Bon Coin. C’est vraiment dommage,
egrettable et très triste pour ces personnes qui y ont mis beaucoup d'énergie. D’après ce dont je me souviens, ils voulaient acheter une voiture pensant payer de manière entièrement sécurisée. En fait ils se sont fait piquer leur argent.

Donc, vous voyez que le web ça a été beaucoup d'espoir et puis les choses ont un peu dégénéré.

Trente ans après, quel bilan pour la révolution numérique ?

Alors aujourd'hui bien évidemment, on est tous logés à la même enseigne, moi le premier, il n'y a pas de souci.
Aujourd'hui 73% des personnes possèdent un smartphone et 68 % l'utilisent tous les jours. J’enfonce une porte ouverte, c'est
juste pour ressituer les choses.
Mais il y a quand même des effets négatifs au numérique sur lesquels je souhaite attirer votre attention.

Notamment, sur l'aspect écologique, la pollution que génèrent
les entreprises qui utilisent le numérique. Le Shift Project est un think tank qui essaye d’oeuvrer pour la décarbonation du numérique. Aujourd'hui, le numérique représente 4 % des gaz à effet de serre produites sur la Terre. En 2025, c'est à dire demain ça sera 8%.
Avec 4 %, on est déjà au delà de la pollution générée par le trafic
aérien, rien que ça.
En 2025, 8% du total des émissions de gaz à effet de
serre seront produites par l'industrie numérique.

Sur la santé, la vie sociale, les résultats scolaires, il y a aussi une frange de la population impactée. Je pense qu'il ya beaucoup de parents dans la salle. Moi le premier, j'ai un ado de 15 ans et un autre plus petit, mais on est tous confrontés à des ados qui sont, et c'est une image d'épinal que de dire cela, « le nez dans leur portable ».
Quels sont les effets du numérique, de manière excessive, sur nos adolescents ?
L’Académie des Sciences, l'Académie Nationale de Médecine et l’Académie des Technologies, qui sont quand même des sommités, ont déterminé que nos adolescents, à force d’un usage excessif et répété du numérique, souffrent de troubles du sommeil et de désinsertion sociale.
Les rapports sociaux ont quand même changé et aujourd'hui d'ailleurs, on peut on peut le voir, on est très contents de se réunir et d'échanger socialement.
Mais le numérique a quand même changé les rapports sociaux.
Et nos ados y sont très sensibles : on se crée une bulle virtuelle. Effectivement, les adolescents, et c’est encore une fois une image d'Epinal, on se dit « oui, c'est pas grave, c’est un adolescent » mais ça quand même à des effets négatifs sur leur santé
mentale, sur leur développement, leur construction mentale. Et bien évidemment, ils sont surexposés aux fake news.
Puisque sur les réseaux sociaux, vous savez bien que circulent tout et n'importe quoi. Il ya quand même très peu de journalistes. Il ya beaucoup de gens qui parlent sans savoir, des gens qui ne sont pas accrédités, des gens qui n’ont pas la déontologie des journalistes. Donc il ya beaucoup de choses fausses qui circulent.

Un constat très récent, c'est que la génération actuelle des jeunes un QI inférieur, pour la première fois, à la génération précédente. C’est-à-dire la nôtre, en gros.
Ca peut être inquiétant.
On voit également des phénomènes de cyber-harcèlement aujourd'hui. C’est justement la journée, et ce n’est pas du tout fait
exprès, la Journée Mondiale contre le harcèlement scolaire. Le Président de la République a annoncé pas mal de choses à ce sujet. 20 % des jeunes ont déjà été confrontés aux cyber harcèlement. Avant le numérique, on ne connaissait pas cela. Evidemment, dans les cours de récréation, il y avait toujours une tête de turc ou ça ne prenait pas les proportions que l’on connaît aujourd'hui.

Je vous laisse sur ce graphique. Aux Etats-Unis, la courbe bleue ce sont les suicides des jeunes entre 10 et 24 ans.
Vous observerez que sur les années 2008 à 2010, qui sont curieusement les époques à partir desquels on a commencé à tous
savoir des smartphones dans les poches, il y à une courbe exponentielle d'augmentation des suicides des jeunes aux Etats-Unis. Ce ne sont que des constats.

Je vous invite également à regarder un documentaire sur Netflix qui
s'appelle « Derrière nos écrans de fumée ». On y voit des interviews des personnes qui ont créé les algorithmes des grands réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, Instagram, etc. Ils les ont conçu dans le modèle économique des réseaux sociaux.
Ces ingénieurs disent eux-mêmes, alors qui les ont conçus, qu'il ne s'attendaient pas à ce que cela ait un tel impact négatif sur la société. Ils sont en pleine de repentance. C’est à dire que les personnes qui ont créé les algorithmes de Facebook, Instagram, Twitter regrettent la manière dont ça tourne.
Je vous invite à regarder ce documentaire.

Egalement, grâce aux réseaux sociaux, on a quand
même eu une bande d'énergumènes qui
est allé investir le Capitol aux Etats-Unis, qui est quand même le temple de la démocratie de la plus grande démocratie du monde, puisque chauffés à blanc par un ex-Président [Trump] sur sur les réseaux sociaux.

La conséquence est qu’aujourd'hui les français ne font plus confiance au numérique pour améliorer leur vie.

Si on compare deux entre 2008 et 2018 aujourd'hui 44% des français envisagent que le numérique comme une menace alors que c'était 33%. En fait les courbes se sont inversées. Aujourd'hui les français considèrent le numérique plus comme une menace que
comme une opportunité la question qui nous concerne. On est
tous des entrepreneurs comment les entrepreneurs du numérique peuvent-ils inverser la tendance tout en développant leur entreprise
Alors tout d'abord il faut faire un état des lieux technique, un état des lieux social, un état des lieux sociétal un état des lieux
écologique et ensuite voir comment se passe notre relation client puisque beaucoup d'entre nous nous travaillons au travers du
numérique c'est d'un outil mais comme on l'a vu les clients les consommateurs n'ont plus forcément confiance dans cet
outil alors état des lieux technique on va déterminer le son empreinte numérique on va voir si sa logistique et
le plus la plus vertueuse possible on va étudier un petit peu si ces consommables imprimantes etc sont consommées dans des proportions raisonnables et on va étudier également
ses déplacements d'un point de vue social on va essayer
d'améliorer le bien-être au travail pour faire améliorer sa marque employeur on va essayer d'avoir une meilleure santé
au travail de ses collaborateurs lorsqu'on dirige une entreprise on va
vérifier l'ergonomie des postes on va aussi appliquer le droit à la
déconnexion on va favoriser l'entraidé et la
transmission au sein de l'entreprise et on va déterminer surtout les valeurs de l'entreprise souvent je demande à des entreprises quelles sont les vraies valeurs de votre entreprise
je ne sais pas il est important qu'une entreprise et des valeurs d'un point de vue sociétal quels sont les engagements sociaux de
vos entreprises et ses engagements peuvent et doit avoir un modèle
économique vertueux souvent pour dans l'esprit de certains chefs d'entreprise la rse c'est une dépense c'est pas une dépense en fait c'est une c'est un investissement et il peut et doit avoir un modèle économique vertueux la rse permet également d'engager les gens de moi c'est pas is able on envisager non oui oui parce que tu
veux couper la population et au lycée j'avais une chance que j'en ai pas qu'il ya quatre intervenants jeu je fais un
script je fais un super la rse améliore votre image de marque ensuite les entreprises sont le corps constitués après les états qui ont le plus de poids sur la société comme on l'a dit 4 % de la part
d'internet 4% de l'émission des gaz à effet de serre provient du numérique et l'internet donc j'invite les entreprises
à suivre le label numérique responsable qu'il va leur permettre d'avoir une économie et de dépenser une empreinte écologique limité cela permet également de se démarquer vis-à-vis de ses clients on va privilégier les circuits courts on va
limiter ses déplacements on va challenge et ses fournisseurs est-ce qui eux aussi font attention à leur empreinte écologique on va favoriser l'économie circulaire etc je cite quelques entreprises qui sont normande alors cocorico epli qui fait d alors je vais les sites et vite parce que sinon sylvain taper sur les doigts epli web axis ep green je vous les connaissez pas allez allez voir ce qu'ils font ce sont les entreprises normandes et qui font des choses dans un modèle économique vertueux pour pour la planète et enfin pour finir la relation client une fois que l'ensemble de ces aspects précédemment évoqués sont sont bien en place et bien le business du coup réhumaniser puisqu'on va favoriser la relation clients une relation à l'écologie plus vertueuses et bien nos clients vont adhérer à nos valeurs ainsi ça améliore notre image de marque donc va créer ainsi une communauté de clients les clients vont devenir des ambassadeurs et donc parler de nous en positif

et c'est donc pour conclure j'invite chacun des entrepreneurs est ici présents à prend 2 à ce que nous prenions tous collectivement nos responsabilités et que nous engagions nos entreprises merci de votre attention
[Applaudissements]

Merci Sylvain Richon Faiza Chaarani , Antoine BLONDEL Mélanie Depoilly, Jean-Louis Louvel et la Team RBA de nous avoir fait vivre une si belle soirée d'échanges.

 

Cadeau !

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez immédiatement notre livre blanc
"E-commerce : tout savoir pour se lancer !"


Inscription Newsletter